Le mythe d’Œdipe a donné lieu à de multiples interprétations… La psychanalyse avec Freud puis Mélanie Klein en fit un complexe tandis que Lacan ne cessa d’en renouveler l’écriture. Le théâtre, de son côté, lui apporta sa part de mise en scène : depuis l’antique pièce Œdipe Roi de Sophocle en passant par les tragédies classiques de Corneille et Voltaire jusqu’à notre époque moderne où Jean Cocteau en tira une Machine infernale. D’autres auteurs, ethnologues ou philosophes, René Girard, Claude Lévi-Strauss, Michel Foucault , Gilles Deleuze et Félix Guattari critiquèrent résolument cette réduction psychanalytique. Cette légende, par ailleurs, inspira la représentation picturale : Ingres, Gustave Moreau ou Francis Bacon nous ont laissé leurs versions de cette rencontre d’Œdipe et du Sphynx autour de la fameuse énigme. Stravinsky, lui, dans Œdipus Rex donna à cette légende la portée d’un opéra. Pasolini, enfin, lui apporta un cadrage cinématographique.
Cette application vous invite à entrer dans cet univers polyphonique. Vous en trouverez ici quelques extraits.

Cette réalisation résulte de la rencontre entre un concepteur multimédia et un psychanalyste.

Jean Louis SOUS psychanalyste : jlsous@wanadoo.fr
Stéphane LEDOUX concepteur multimédia : ledoux.s@free.fr
Des mêmes auteurs : Lacan et la peinture